Présidence canadienne de l’International Consumer Protection and Enforcement Network (ICPEN) en 2020-2021


Du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021, le Bureau de la concurrence présidera l’International Consumer Protection and Enforcement Network (ICPEN – Réseau international de contrôle et de protection des consommateurs).

L’ICPEN est une organisation internationale regroupant les autorités de protection des consommateurs de plus de 65 pays. Le réseau a pour but de protéger les consommateurs en encourageant la coopération mondiale entre les organismes d’application de la loi et l’échange d’information au sujet des défis transfrontaliers qui ont une incidence sur les consommateurs.

L’ICPEN représente approximativement 5 milliards de consommateurs de par le monde.

Josephine Palumbo, sous-commissaire de la Direction des pratiques commerciales trompeuses, agira à titre de présidente de ce réseau international pendant le mandat d’un an du Canada.

Programme de travail du Canada

Considérant la croissance rapide de l’économie numérique, le rythme accéléré des changements technologiques, la pandémie mondiale et la dynamique internationale pour la protection de l’environnement, les consommateurs sont confrontés à de nombreux nouveaux risques liés aux pratiques commerciales trompeuses. Au cours de sa présidence, le Canada adoptera un programme de travail visant à bâtir la confiance des consommateurs dans un marché en évolution.

Le Bureau travaillera avec les nations membres de l’ICPEN afin d’explorer de nouvelles façons de dissuader les pratiques trompeuses qui touchent les consommateurs du monde entier.

Ces efforts intégreront les thèmes suivants :

  • COVID-19 : examen des pratiques exemplaires mondiales en matière de protection des consommateurs et d’enquêtes à distance afin de mieux s’adapter aux activités commerciales trompeuses et frauduleuses liées à la pandémie;
  • Intelligence artificielle (IA) : exploration des avantages de l’IA comme outil d’enquête, ainsi que des façons dont les entreprises pourraient l’utiliser pour tromper les consommateurs;
  • Plateformes numériques : examen des problèmes de mise en application, des préoccupations en matière de confidentialité des données et de la responsabilité des tiers relativement aux plateformes numériques;
  • Indications environnementales trompeuses : examen des moyens de lutter contre les activités trompeuses qui tentent d’exploiter les préoccupations environnementales des consommateurs.

Dans son rôle de président, le Bureau s’appuiera sur ses conclusions et ses récentes expériences dans l’économie numérique, en particulier en matière de prévention de la fraude, de mégadonnées et de pratiques commerciales trompeuses dans le domaine de la vie privée.

Pour nous joindre

Vous pouvez communiquer avec la présidence de l’ICPEN au Canada en écrivant au : ic.icpencanada-icpencanada.ic@canada.ca

Date de modification :