Possibilités d'emploi

Qui nous sommes

Le Bureau de la concurrence, en tant qu'organisme d'application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

« À vous de jouer! Soyez un chef de file. Relevez le défi. Choisissez le Bureau de la concurrence. »

Ce que nous faisons

Dirigé par la commissaire de la concurrence, le Bureau de la concurrence enquête sur les pratiques anticoncurrentielles et fait la promotion de la conformité avec la Loi sur la concurrence, la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation, la Loi sur l'étiquetage des textiles et la Loi sur le poinçonnage des métaux précieux.

Application de la loi

  • Nous menons des enquêtes dans des dossiers criminels de pratiques commerciales anticoncurrentielles, telles que la fixation des prix et le truquage des offres.
  • Nous examinons les projets de fusion et contestons ceux qui pourraient empêcher ou diminuer sensiblement la concurrence.
  • Nous menons des enquêtes dans des dossiers civils de pratiques anticoncurrentielles, telles que l'abus de position dominante, afin d'empêcher les entreprises qui dominent un marché d'adopter des comportements anticoncurrentiels qui nuiraient à leurs concurrents et qui diminueraient sensiblement la concurrence.
  • Nous menons des enquêtes au civil et au criminel dans des cas de pratiques commerciales trompeuses, telles que la fraude par marketing de masse ainsi que la publicité et l'étiquetage trompeurs.

Défense de la concurrence

  • Nous prônons le respect des lois du marché.
  • Nous nous prononçons sur le rôle des lois du marché dans les secteurs réglementés par le gouvernement.
  • Nous nous efforçons de prévenir la fraude.

Politiques et droit de la concurrence

  • Nous favorisons des prix concurrentiels et un choix dans les produits.
  • Nous veillons à l'exactitude de l'information qui circule sur le marché.
  • Nous protégeons les petites et moyennes entreprises contre les comportements anticoncurrentiels.
  • Nous incitons les entreprises à réduire leurs frais d'exploitation, à innover et à participer activement à l'économie mondiale.


Haut de la page

Qui nous recherchons

Le Bureau est toujours à la recherche de personnes douées, énergiques et motivées qui sont intéressées à faire partie d'une équipe jouant un rôle central à l'égard du maintien et de la promotion de la concurrence sur le marché canadien.

En règle générale, le Bureau embauche des diplômés en économie, en droit ou dans des disciplines commerciales qui possèdent les qualifications suivantes :

  • solides compétences en pensée analytique;
  • aptitude à travailler efficacement en équipe;
  • solides aptitudes en communication orale et écrite;
  • souci de la qualité et de l'exactitude;
  • débrouillardise, détermination et motivation.

Le Bureau est un organisme qui accorde de l'importance à la diversité de l'effectif. Nous encourageons les membres des groupes désignés (personnes handicapées, Autochtones, membres des minorités visibles, femmes) à poser leur candidature et à s'identifier.

Travailler au Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence offre des carrières pleines de défis au premier plan de l'économie, du droit et des affaires.

Le travail au Bureau est une occasion de faire ses marques!

Contribuez au maintien et à la promotion de marchés concurrentiels. Nos nouvelles recrues peuvent dès leur arrivée mettre en pratique leurs études et compétences. Elles ont la chance d'accomplir un travail stimulant et utile.

Le travail au Bureau n'est jamais ennuyeux!

Il n'y a pas de routine lorsqu'on travaille au Bureau. Vous pourriez :

  • participer à un procès
  • participer à une perquisition
  • discuter avec des Canadiens de leurs préoccupations relatives à la Loi
  • faire une entrevue avec le dirigeant d'une société
  • participer à une conférence internationale
  • faire une inspection en vertu d'une des lois sur l'étiquetage
  • examiner des renseignements commerciaux de nature délicate
  • étudier les effets d'un fusionnement proposé sur la concurrence
  • faire des recherches économiques ou juridiques
  • rédiger des notes d'allocution pour la commissaire
  • rédiger un affidavit pour la Cour supérieure
  • rédiger une politique ou un texte de loi

Travailler au Bureau, c'est apprendre sans cesse!

Nous nous engageons à assurer le perfectionnement professionnel continu de nos employés. Le Bureau offre un programme de développement des agents du droit de la concurrence au niveau d'entrée des recrues universitaires qui permet à ceux qui ont réussi le programme dans un délai de deux ans d'être promus automatiquement. Nous offrons également à nos employés un programme complet d'activités d'apprentissage, allant des cours conventionnels en organisation industrielle et de droit à de la formation pratique, par exemple sur les techniques d'entrevue et la négociation efficace. Nous nous efforçons de former nos futurs chefs de file et d'offrir une formation en leadership de qualité sous forme de conférences, de cours pratiques et de mentorat.


Haut de la page

Faites connaissance avec des employés récemment recrutés

Brendan Campbell, Agent du droit de la concurrence, Direction générale des affaires civiles.
Brendan Campbell
Agent du droit de la concurrence
Direction générale des affaires civiles

Je suis entré au Bureau de la concurrence l'année dernière, après l'obtention de ma maîtrise en économie financière de l'Université de Toronto. Comparé aux emplois du secteur financier qu'ont choisis mes condisciples, le Bureau s'est avéré un choix plutôt inusité. Quoi qu'il en soit, j'étais attiré par les fonctions variées d'agent du droit de la concurrence et par les responsabilités qui m'ont été confiées dès mon arrivée.

À brûle-pourpoint, il peut m'arriver d'avoir à trancher sur le bien-fondé d'une plainte, à rédiger un avis écrit, à débattre de stratégies juridiques ou à faire un saut dans une autre ville pour mener une série d'entrevues auprès d'intervenants du marché. Rares sont les emplois qui, du jour au lendemain, vous donnent l'occasion de parler aux hauts dirigeants de grandes entreprises ou encore d'échanger avec les maîtres à penser du droit et de l'économie.

Même s'il arrive parfois que je ne mette pas directement à profit ma formation universitaire au jour le jour, celle-ci s'avère toujours utile. Je suis régulièrement appelé à passer en revue des publications universitaires et à me prononcer sur les travaux d'éventuels experts-conseils. L'esprit critique, la pensée analytique et le flair économique que j'ai acquis au cours de mes études se sont révélés de précieux atouts. De la variété, des défis, voilà un emploi tout désigné pour lancer sa carrière!

Trevor Mackay, Agent du droit de la concurrence, Direction générale des fusions.
Trevor Mackay
Agent du droit de la concurrence
Direction générale des fusions

Je suis entré à la Direction générale des fusions en septembre 2008 et j'ai eu depuis l'occasion de collaborer à l'examen de fusions intervenues dans une grande variété d'industries. Joindre la théorie universitaire à la pratique de l'analyse des fusions dans diverses industries me pousse à me dépasser constamment, de sorte que je ne m'ennuie jamais.

Les échéanciers serrés qu'impose le processus d'examen des fusions au Canada procurent aux agents de la Direction générale des fusions des tâches variées ainsi que de solides et précieuses compétences transférables. Ces contraintes de temps se traduisent en outre par une excellente occasion pour de jeunes agents motivés de repousser les limites de leurs fonctions presque jour après jour.

À mon avis, le principal attrait de la direction générale pour les nouvelles recrues est sans contredit son personnel. En effet, la cohorte d'employés qui s'y sentent comme chez eux actuellement se distinguent par leur grande intelligence et leurs compétences exceptionnelles. Leur attachement à leur travail fera mentir les stéréotypes péjoratifs qu'on accole généralement à la fonction publique, et le plaisir qu'ils en retirent en fait une expérience inestimable.

Salman Tajammul, Agent du droit de la concurrence, Direction générale des affaires criminelles.
Salman Tajammul
Agent du droit de la concurrence
Direction générale des affaires criminelles

J'ai fait des études en économie. Mon travail au Bureau de la concurrence porte principalement sur l'application des dispositions criminelles de la Loi sur la concurrence. J'acquiers de l'expérience dans les domaines de l'analyse des marchés, de la définition des marchés de produits et des marchés géographiques, de la direction d'entrevues, de l'exécution de mandats de perquisition, etc.

Le côté le plus intéressant de mon travail est le traitement des plaintes puisque cela me permet de faire de la recherche sur diverses industries et entreprises et divers marchés. Je fais également du travail d'élaboration de politiques sur des questions d'organisation industrielle pour lesquelles le Bureau de la concurrence joue un rôle de premier plan.

Ce qui me stimule le plus ici, c'est qu'il n'y a jamais deux jours pareils ou deux cas pareils!

Comment postuler

Le Bureau de la concurrence est toujours à la recherche de gens de talent pour grossir ses rangs. Ne manquez pas de parcourir régulièrement les occasions d'emploi sur le site Web de la fonction publique.

Partagez cette page

Pour faire connaître cette page, cliquez sur le réseau social de votre choix :
  • Plus

Aucun appui n'est accordé, soit de façon expresse ou tacite, à aucun produit ou service.