Les arnaques liées aux placements — Une présentation conjointe

Transcription

Voici les trois mots les plus dangereux de la langue française :

Devenez riche rapidement. Euh… attendez… ce sont peut être ceux

ci : Doublez votre argent. Oups, j’oubliais ceux ci : Offre à durée

limitée Ces mots sont les indices les plus courants

vous avertissant qu’il pourrait s’agir d’une arnaque

liée aux placements. Ce sont des promesses en l’air, faites par

des criminels qui profitent de votre désir de faire de bons placements

pour vous et votre famille. Et, en passant, ce type d’arnaque est dangereux

pour tout le monde, y compris pour vous – que vous soyez dans la vingtaine, à vos débuts

dans le monde complexe des placements, ou que vous soyez un aîné qui veut s’assurer

d’avoir une retraite confortable. Quand il s’agit de placements :

Méfiez vous des rendements élevés garantis à risque faible ou nul, des bonnes astuces,

et méfiez-vous des tactiques de vente sous pression et des promesses non réalistes.

Méfiez vous des offres de placements non sollicitées que vous recevez d’un étranger,

que ce soit par téléphone, par texto ou sur les médias sociaux.

Soyez très minutieux – recherchez les occasions de placement auprès de sources fiables,

prenez votre temps avant de dire « oui », et vérifiez si la personne ou l’organisme

qui vous aborde est bien enregistré N’oubliez pas que le Bureau de la concurrence

et la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario

travaillent dur pour éviter que des gens comme vous soient victimes d’une arnaque.

Ah oui, trois autres mots : Faites vos devoirs. Pour en savoir plus, visitez bureaudelaconcurrence.gc.ca

et verifiezavantdinvestir.ca Pour signaler une arnaque, communiquez avec

le Centre antifraude du Canada à centreantifraude.ca.

Durée : 1 minute, 56 secondes

Date de modification :