Fraudes relatives aux services de rencontre, dites « romantiques »

Transcription

Ah… l’amour. N’est-ce pas merveilleux? Quand l’amour est là, on voit la vie en rose…

Mais ne dit-on pas souvent que l’amour fait

perdre la raison! Eh oui, Cupidon a des cousins… pas toujours

recommandables. Dans certaines fraudes dites « romantiques »,

les fraudeurs créent un site Web où vous devez payer pour chaque courriel

ou message reçu ou envoyé. Les escrocs vous incitent à entretenir une

correspondance assidue et à payer des frais d’utilisation du site Web.

Même sur de vrais sites de rencontre, vous pouvez aussi vous éprendre d’une personne

originaire d’un pays lointain qui vous raconte de façon convaincante l’histoire

d’un parent malade. L’idylle fleurissant, germe en vous l’idée

de lui envoyer de l’argent pour leur venir en aide.

Une autre personne peut vous demander de lui envoyer de l’argent pour l’aider à quitter

le pays où elle vit. Entre deux câlins et deux baisers virtuels,

elle vous demandera vos renseignements bancaires… Votre compte en banque sera vidé et votre

cœur brisé. Quand l’amour est là, on est vulnérable.

On ne veut voir que les bons côtés de la personne avec laquelle on correspond en ligne

ou même par lettres. Mais il a été prouvé à maintes reprises

que votre histoire d’amour n’est en fait qu’une histoire d’argent

qui remplira les poches d’un individu qui n’est assurément pas… votre genre.

Vérifiez attentivement les adresses Internet et assurez-vous que les sites sont légitimes.

N’envoyez jamais d’argent ni de données bancaires à quiconque.

Ne laissez pas les cousins de Cupidon vous briser le cœur.

Avec amour… de la part du Bureau de la concurrence du Canada… et du Petit livre noir de la fraude.

Durée : 1 minute, 54 secondes

Date de modification :