Fraudes relatives aux organismes de bienfaisance

Transcription

La santé, l’environnement, les arts, la lutte contre la pauvreté, l’aide internationale…

les bonnes causes sont légion et nous sommes tout naturellement enclins à vouloir aider.

Mais dans le monde retors des fraudes liées à la philanthropie,

es fraudeurs exploitent votre générosité en s’attaquant à votre « point sensible ».

Ils vous demanderont de faire un don à un

organisme de bienfaisance fictif ou iront même jusqu’à imiter des organismes légitimes.

Ils se montrent particulièrement sournois

en période de crise, faisant appel à votre générosité pour

aider les victimes d’un séisme, d’inondations ou autre catastrophe par l’entremise

d’organismes caritatifs qui paraissent réels, mais ne le sont pas.

Méfiez-vous des sollicitations téléphoniques « sous pression »,

des démarcheurs à domicile insistants qui ne peuvent prouver leur appartenance

à un organisme de bienfaisance enregistré auprès de l’Agence du revenu du Canada,

et des courriels non sollicités. Méfiez-vous aussi des centres d’appel qui

vous demandent vos renseignements personnels –

votre adresse et surtout vos données bancaires ou un numéro de carte de crédit.

Ne communiquez aucun de ces renseignements! En fait, c’est VOUS, et vous seul, qui décidez

de faire un don. C’est VOUS qui choisissez à qui, combien

et quand vous donnez. Si vous avez le moindre doute,

consultez la liste des organismes de bienfaisance ENREGISTRÉS de l’Agence du revenu du Canada

… et rappelez-vous que VOUS avez le droit de dire NON.

Un message du Bureau de la concurrence du Canada… et du Petit livre noir de la fraude.

Durée : 1 minute, 47 secondes

Date de modification :