Le Bureau de la concurrence et la Commission nationale du développement et de la réforme de la République populaire de Chine travaillent ensemble afin de renforcer la coopération en matière de politiques et d’application de la loi par‑delà les frontières

Le 1er février 2016, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

John Pecman, commissaire de la concurrence, et Hu Zucai, vice‑président de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), ont signé aujourd’hui, à Beijing, un protocole d’entente (PE) qui renforcera la coopération entre le Canada et la République populaire de Chine (RPC) sur les questions de concurrence.

Le PE entre le Bureau et la CNDR favorisera la communication et la collaboration entre les deux organismes dans les domaines de l’application de la loi sur la concurrence et des politiques connexes.

Les deux pays travailleront en collaboration sur les questions d’intérêt mutuel en partageant leurs expériences et leurs points de vue, ainsi qu’en se tenant mutuellement au courant des avancées dans les domaines des politiques et de l’application de la loi.

Au sein d’une économie de plus en plus mondiale, il est primordial de collaborer avec ses homologues internationaux pour faire en sorte que les marchés demeurent innovateurs et concurrentiels. Les partenariats internationaux accentuent l’incidence du travail du Bureau de manière que les consommateurs canadiens profitent de prix concurrentiels et d’un plus grand choix de produits, et que les entreprises canadiennes prospèrent à la fois sur le marché national et sur les marchés d’exportation.

Les faits en bref

  • Le Bureau est déterminé à accentuer l’incidence des efforts qu’il déploie au chapitre de la conformité et de la promotion de la concurrence grâce à une collaboration accrue avec ses partenaires internationaux d’application de la loi.
  • Il s’agit du troisième instrument de coopération sur la concurrence signé entre le Bureau et les autorités antitrust de la Chine. La Chine dispose de trois autorités antitrust. Le Bureau a signé des PE avec l’Administration d’État de l’industrie et du commerce de la RPC en mars 2015, et avec le ministère du Commerce de la RPC en mai 2015.
  • Le Bureau a négocié des instruments de coopération avec 13 pays et autorités : l’Australie et la Nouvelle‑Zélande, le Brésil, le Chili, l’Union européenne, l’Inde, le Japon, la République populaire de Chine, la République de Corée, le Mexique, Taïwan, le Royaume‑Uni et les États‑Unis.

Citation

«Je suis heureux que nous ayons signé ce troisième accord de coopération avec la République populaire de Chine. Il est de plus en plus important que les autorités antitrust travaillent ensemble à régler les questions de politiques et d’application de la loi qui dépassent les frontières. Des accords comme celui‑ci renforcent la capacité du Bureau à lutter efficacement contre les activités anticoncurrentielles ayant une incidence mondiale. Cet accord est une bonne nouvelle pour les consommateurs canadiens, et il aidera les entreprises canadiennes à prospérer dans l’économie mondiale.»
John Pecman
Commissaire de la concurrence

Renseignements connexes

Liens connexes

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :