Énoncé du Bureau de la concurrence concernant l’acquisition de Vicwest par Kingspan et l’acquisition de Westeel par AGI

OTTAWA, le 16 juin 2015 — Le présent énoncé résume la démarche adoptée par le Bureau de la concurrence dans son examen du projet d’acquisition de la division des produits de construction de Vicwest Inc. (Vicwest) par Kingspan Group plc (Kingspan) et la division opérationnelle Westeel de Vicwest (Westeel) par Ag Growth International Inc. (AGI).

Le 19 mai, le Bureau a annoncé la conclusion d’une entente avec Kingspan concernant son projet d’acquisition de Vicwest, une entreprise rivale qui fournit des produits de construction extérieure. À la suite de son examen, le Bureau a conclu que l’acquisition de la division des produits de construction de Vicwest par Kingspan aurait vraisemblablement pour effet de diminuer sensiblement la concurrence dans le domaine de la fourniture de panneaux métalliques isolants (PMI) en Ontario, en raison des obstacles à l’entrée et de l’élimination de la concurrence entre ces deux entreprises. Afin de remédier à ces préoccupations en matière de concurrence, Kingspan a conclu un consentement avec le Bureau et convenu de vendre l’usine de fabrication de Vicwest située à Hamilton, en Ontario, à la suite de son acquisition. Pour ce qui est de la partie de l’acquisition concernant Westeel, le Bureau a conclu que l’acquisition de Westeel par AGI n’aurait pas pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence dans le domaine de la fourniture de silos à grains au Canada.

Contexte

Le 10 novembre 2014, Vicwest a conclu une entente avec Kingspan et AGI. Conformément à cette entente, Kingspan a fait l’acquisition de la division de produits de construction de Vicwest (la transaction de Kingspan) et AGI a fait l’acquisition de la division opérationnelle Westeel de Vicwest (la transaction d’AGI). Le Bureau a examiné chacune des deux parties de l’acquisition à la lumière de la nature unique des entreprises faisant l’objet des acquisitions.

L’examen de la transaction de Kingspan par le Bureau visait à déterminer si la transaction proposée aurait pour effet de diminuer sensiblement la concurrence pour la vente de PMI, une sorte de produit d’enveloppe de bâtiment. L’enveloppe d’un bâtiment sert à séparer physiquement ses environnements climatisés et non climatisés afin de le protéger contre la chaleur, la pluie, le vent et d’autres éléments. L’examen de la transaction d’AGI visait à évaluer l’effet du point de vue de la concurrence de l’acquisition de Westeel par AGI sur la fourniture de silos à grains à parois en tôle ondulée dans les exploitations.

Durant ses examens, le Bureau a consulté de nombreux participants du marché, notamment des clients, des concurrents et des intervenants de l’industrie. Le Bureau a également analysé un volume important d’éléments de preuve documentaires et s’est servi de divers outils d’analyse qualitative et quantitative.

Marchés pertinents

Silos à grains

Il existe deux configurations de silos à grains installés dans les exploitations et vendus au Canada : les silos à base conique et les silos à fond plat. En raison des limitations de charge des cônes, les silos à base conique ont une capacité (boisseaux) maximale moindre que celle des silos à fond plat, qui sont construits sur une fondation en ciment. Les silos à base conique sont davantage considérés comme un produit de base en comparaison des silos à fond plat de plus grande taille, étant donné que ces derniers exigent des accessoires additionnels et une expertise en construction.

À ce jour, les fabricants établis aux États-Unis sont plus présents au Canada sur le marché des silos à fond plat, les ventes de silos à base conique étant moins nombreuses.

Panneaux métalliques isolants

Les PMI sont des panneaux préfabriqués qui se composent de deux panneaux métalliques extérieurs et d’une âme isolante. Par rapport à d’autres produits d’enveloppe de bâtiment, les PMI offrent une performance thermique supérieure et un temps de montage plus rapide sur le chantier, ce qui peut réduire la main-d’œuvre requise durant l’installation. Le Bureau a établi que les architectes et les propriétaires de bâtiment changent rarement des PMI contre d’autres produits d’enveloppe de bâtiment compte tenu des caractéristiques uniques des PMI, et il est peu probable qu’ils le fassent même s’ils sont confrontés à une augmentation des prix limitée mais tout de même significative. Le marché de produit pertinent utilisé pour l’analyse du Bureau était donc les PMI.

Kingspan et Vicwest se livrent une concurrence frontale à partir de leurs installations en Ontario. S’il est vrai que Kingspan possède aussi une installation dans l’Ouest canadien, Vicwest n’est pas présente de manière significative dans cette région. Les PMI sont essentiellement transportés par camion de l’usine de fabrication au chantier. Le Bureau a déterminé que les frais de transport jouent un rôle important dans la décision d’un client concernant le lieu d’approvisionnement en PMI, ce qui accorde un avantage important aux fabricants locaux. Ainsi, l’examen du Bureau relatif à l’incidence de la transaction de Kingspan a porté sur la concurrence pour la fourniture de PMI en Ontario et dans les environs.

Analyse

Silos à grains

Westeel est le fournisseur dominant de silos à grains sur les exploitations au Canada; AGI et d’autres entreprises sont des fournisseurs beaucoup plus petits en comparaison. L’analyse du Bureau a porté sur les obstacles à l’entrée sur le marché et à l’expansion; le Bureau a conclu que, dans le cas d’une augmentation substantielle des prix, l’entrée et l’expansion seraient probablement telles qu’il ne serait pas viable d’exercer une puissance commerciale.

Panneaux métalliques isolants

Le Bureau a établi que Kingspan et Vicwest sont des concurrents directs pour la vente de PMI en Ontario, où leurs usines de fabrication établies dans le Sud de l’Ontario se trouvent à moins de 100 km l’une de l’autre. Compte tenu de la proximité géographique des parties, de la similarité de leurs produits et de leur réputation comme fabricants fiables, Kingspan et Vicwest ont souvent soumissionné l’une contre l’autre pour des projets nécessitant des PMI, ce qui a entraîné une pression à la baisse sur les prix. Il semble que ce fut particulièrement le cas au début de 2014 lorsque la stratégie de prix agressive adoptée par Vicwest a exercé une pression considérable sur les prix.

En Ontario, les options concurrentielles de substitution sont limitées. Hormis des acteurs régionaux de plus petite taille, le principal concurrent le plus proche qui fabrique des PMI se trouve à environ 800 km des usines de fabrication des parties.

Le Bureau a établi qu’il était peu probable qu’un autre fabricant de PMI étende ses activités en Ontario à la suite de la transaction, dans le cas d’une augmentation substantielle des prix. Par ailleurs, le Bureau a estimé que les obstacles à l’entrée sur le marché de la fabrication des PMI sont assez faibles. Plus particulièrement, la nécessité d’établir une solide réputation auprès des installateurs et des entrepreneurs généraux semble rallonger la période requise pour une entrée réelle. Par conséquent, afin d’entrer possiblement sur le marché, une entreprise devrait d’abord construire une usine, établir une production efficace, obtenir les certifications canadiennes nécessaires et ensuite développer une réputation de fournisseur de PMI de qualité; il est donc peu probable que l’entrée sera suffisamment rapide pour limiter une augmentation des prix de la part de Kingspan à la suite de la transaction.

Conclusion

Silos à grains

Le Bureau a conclu que l’entrée ou l’expansion était vraisemblable dans le cas d’une augmentation substantielle des prix à la suite de la transaction.

Panneaux métalliques isolants

L’enquête a permis de conclure que la transaction de Kingspan aura vraisemblablement pour effet de diminuer sensiblement la concurrence sur le marché de la fourniture de PMI en Ontario. Par conséquent, le Bureau a conclu un consentement avec Kingspan qui exige que l’entreprise vende l’usine de fabrication de PMI de Vicwest située à Hamilton, en Ontario. Le Bureau est convaincu que le consentement répond à ses craintes en permettant à un acheteur de l’usine de Hamilton d’être en mesure de fabriquer rapidement des PMI en Ontario et de commencer à surmonter les obstacles liés à la réputation en vue d’être un véritable concurrent dans cette région.

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Le présent énoncé de position n’est pas un document juridique. Les conclusions du Bureau, telles qu’elles y sont exposées, ne constituent ni des conclusions de fait ni de droit ayant subi l’épreuve d’un tribunal administratif ou judiciaire. Qui plus est, ces conclusions ne sauraient indiquer que telle ou telle partie s’est livrée à un comportement illégal.

Cependant, afin de renforcer la transparence et la communication avec les intervenants, le Bureau peut publier dans des énoncés de position les résultats de certains de ses examens de fusions et de ses enquêtes menés en vertu de la Loi sur la concurrence. Dans le cas de l’examen d’une fusion, l’énoncé de position donnera un aperçu de l’analyse de la transaction proposée et en résumera les principales constatations. Dans le cas d’une enquête, il présentera le sommaire des résultats. Le lecteur se doit d’interpréter les énoncés de position avec discernement. Les décisions liées à l’application de la loi sont prises au cas par cas, et les conclusions exposées ici ne se rapportent qu’au cas dont il est question et ne lient aucunement le commissaire de la concurrence.


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Date de modification :