Le Mois de la prévention de la fraude touche à sa fin, mais la lutte se poursuit

Le 31 mars 2015, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Les fraudeurs utilisent des moyens de plus en plus sophistiqués, comme les médias sociaux, pour en apprendre davantage sur leurs victimes et mieux exploiter leurs désirs et leurs besoins. C’est cette sophistication que le Bureau de la concurrence a mise en évidence au cours du dernier mois.

Peu importe votre âge, votre revenu ou votre niveau d’éducation, il est important de se méfier de tout ce qui semble trop beau pour être vrai. Faites des recherches avant de faire des achats importants et doutez de la bonne foi des personnes qui cherchent à obtenir vos renseignements personnels.

Bien que le Mois de la prévention de la fraude soit terminé, le Bureau aimerait vous rappeler qu’une multitude de conseils et de renseignements à l’intention des consommateurs et des entreprises sont disponibles toute l’année sur les plates-formes et canaux d’information du Bureau :

  • Visitez le portail de prévention de la fraude pour obtenir des conseils sur la façon d’éviter les fraudes.
  • Consultez le Petit livre noir de la fraude pour apprendre le fonctionnement de divers types de fraudes.
  • Visionnez et diffusez nos vidéos divertissantes et informatives de lutte contre la fraude sur YouTube.
  • Apprenez-en plus sur la façon dont les entreprises peuvent éviter d’être mêlées à du truquage d’offres.
  • Suivez le Bureau sur Twitter pour demeurer au fait des nouvelles pour les consommateurs et les entreprises.
  • Consultez les sites Web de nos partenaires du Forum sur la prévention de la fraude pour encore plus d’informations sur la prévention de la fraude.
  • Et signalez toujours les cas de fraude au Centre antifraude du Canada ou au Bureau de la concurrence.

Citation

« Chaque année, le mois de mars est consacré à la diffusion de renseignements permettant aux Canadiens d’être bien outillés pour contrecarrer les fraudeurs sans scrupules qui cherchent à voler leur argent durement gagné. Avec plus de 125 organisations des secteurs privé et public, nous allons continuer à diffuser de l’information sur les nouvelles fraudes et tactiques frauduleuses, tout en fournissant aux consommateurs et aux entreprises les outils nécessaires pour les aider à rendre le marché canadien imperméable à la fraude sous toutes ses formes ».
John Pecman, commissaire de la concurrence

Liens connexes

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :