Trop beau pour être vrai : Ne faites pas confiance aux fausses critiques en ligne

Le Bureau de la concurrence met l’accent sur les fausses critiques en ligne au cours de la journée annuelle « Trop beau pour être vrai »

Le 10 mars 2015, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Une certaine critique dithyrambique d’un consommateur apparemment heureux ne tarit pas d’éloges sur votre prochain achat en ligne. Mais cette critique est conçue pour n’avoir l’air vraie que le temps de recueillir vos renseignements de solvabilité. Puis, son auteur se sauve en courant avant que vous n’ayez eu le temps d’y regarder de plus près et de constater que vous vous êtes fait prendre.

Le Bureau de la concurrence et ses partenaires du Forum sur la prévention de la fraude s’unissent pour lancer la troisième journée annuelle « Trop beau pour être vrai » en prévenant les consommateurs et les entreprises qu’une critique excessivement positive ou négative n’est peut-être rien d’autre qu’une escroquerie : si c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.

Les experts du Bureau (@Burconcurrence) animeront une discussion Twitter aujourd’hui, de midi à 13 h (HAE), pour faire connaître aux consommateurs et aux entreprises des astuces pour éviter de se faire prendre en ligne. Participez à cette conversation grâce au mot-clic #TBPEV. Posez vos questions et racontez vos expériences. Le Bureau et ses partenaires utiliseront ce mot-clic tout au long du mois pour donner de l’information qui vous aidera à reconnaître, à signaler et à enrayer la fraude.

Citation

« Les médias sociaux sont devenus une importante source d’information pour les consommateurs qui souhaitent obtenir des conseils pour orienter leurs décisions d’achat. Il s’agit d’une plate-forme de premier choix pour diffuser de fausses critiques en ligne. Ne vous faites pas prendre au jeu d’escrocs en achetant des produits ou des services — soyez sceptiques quant aux critiques en ligne et faites vos recherches. Et surtout, signalez les fausses critiques en ligne aux autorités afin que nous puissions y mettre un terme. »
John Pecman, commissaire de la concurrence

Lien connexe

  • Consultez la section Prévention de la fraude sur le site Web du Bureau pour obtenir de plus amples renseignements sur la lutte antifraude.

La fraude : Identifiez-la. Signalez-la. Enrayez-la.

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :