Conseils aux consommateurs : Dites non à la fraude! À tout prix!

Le 4 mars 2015, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence tient à donner des conseils simples aux consommateurs pour leur éviter d’être victimes de fraude, que ce soit par Internet, par téléphone, par la poste ou en personne.

Identifiez-la.

  • Protégez votre identité en tout temps. Ne communiquez vos renseignements personnels qu’aux personnes que vous connaissez et en qui vous avez une confiance absolue.
  • N’envoyez jamais d’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas ou en qui vous n’avez pas confiance. N’envoyez jamais d’argent ou ne payez jamais de frais pour recevoir un prix ou des gains de loterie et ne virez jamais d’argent à quelqu’un dont vous ne pouvez pas confirmer l’identité. Ne donnez jamais d’informations au sujet de votre carte de crédit ou de votre compte bancaire au téléphone, à moins que vous ne connaissiez votre interlocuteur et sachiez que vous pouvez vous y fier.
  • Exigez des pièces d’identité et soyez ferme. Demandez à voir une pièce d’identité des colporteurs et demandez-leur de partir s’ils vous font mauvaise impression. Assurez-vous que la personne vous présente une pièce d’identité claire et officielle, surtout si elle prétend agir à titre officiel.
  • Faites attention aux textos frauduleux et aux pourriels. Ne répondez jamais à un pourriel ou à un texto de gens ou d’organismes dont vous n’avez jamais entendu parler. Faites attention même si les messages semblent venir d’une source que vous connaissez : les vraies banques ne demanderaient jamais de renseignements sur votre compte dans un courriel ou un texto. Méfiez vous si on demande de cliquer sur des hyperliens intégrés, surtout s’ils vous amènent à un site qui demande votre nom et votre mot de passe.
  • Faites attention également aux téléchargements gratuits et aux demandes de mot de passe. Une offre « gratuite » de jeu, d’application ou d’essai dans laquelle on vous demande un numéro de carte de crédit risque d’aboutir à des frais auxquels vous ne vous attendiez pas. Le téléchargement de contenu douteux peut endommager votre ordinateur et compromettre votre identité. Choisissez des mots de passe inusités, changez-les périodiquement et ne les indiquez à personne.
  • Soyez un bon Samaritain, mais un Samaritain prudent. Si quelqu’un vous demande d’utiliser votre téléphone, demandez-lui le numéro et composez-le vous-même : dans certains cas, il faut payer des frais simplement pour composer le numéro ou pour envoyer un texto.

Signalez-la. Les consommateurs canadiens qui ont été trompés ou fraudés, ou qui ont connaissance d’une activité suspecte s’apparentant à une fraude, ont des ressources à leur disposition. En premier lieu, ils peuvent contacter leur service de police local. La déclaration des activités frauduleuses aide les organismes à relever les tendances, à surveiller les risques et à prendre les mesures qui s’imposent.

Enrayez-la. Pour obtenir de plus amples renseignements sur des initiatives du Bureau de la concurrence comme le Mois de la prévention de la fraude ou pour prendre connaissance de l’édition canadienne du Petit livre noir de la fraude, veuillez consulter le site Web du Bureau au www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude.

Renseignements connexes

  • Pour signaler une fraude, veuillez communiquer avec le Centre antifraude du Canada au www.centreantifraude.ca ou au 1-888-495-8501.
  • Pour dénoncer des méthodes commerciales inacceptables comme les indications trompeuses et les pratiques commerciales frauduleuses, communiquez avec le Bureau au www.bureaudelaconcurrence.gc.ca ou au 1-800-348-5358.

Liens connexes

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :