National Homes Services paiera 7 millions de dollars pour avoir fait de la promotion trompeuse en porte-à-porte sur les chauffe-eau

L’entente comprend le remboursement des consommateurs ontariens et québécois

Le 24 novembre 2014, Ottawa (Ontario), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence a déterminé que les agents de vente de National Energy Corporation (National) donnaient des indications fausses ou trompeuses quant à leur identité et au but de leur visite au domicile des clients. Au cours de l’enquête, le Bureau a été mis au courant de milliers de plaintes déposées auprès d’autres organisations, y compris le ministère des Services aux consommateurs de l’Ontario, le Bureau d’éthique commerciale et l’Office de la protection du consommateur au Québec.

Pour répondre aux préoccupations du Bureau, National et Just Energy Group inc. ont signé un consentement qui prévoit :

  • le remboursement par National de 1,5 million de dollars aux clients qu’elle a recrutés par la promotion en porte-à-porte depuis juillet 2008 sous forme de crédit direct sur la facture de location du chauffe-eau;
  • l’interdiction faite à National d’amener les consommateurs à croire à tort que leurs chauffe-eau actuels ne sont pas sécuritaires et qu’ils sont admissibles à une mise à niveau sans aucuns frais;
  • le paiement d’une sanction administrative pécuniaire (SAP) de 5 millions de dollars et le remboursement des frais d’enquête du Bureau, jusqu’à concurrence de 500 000 $;
  • la mise en place d’un programme de conformité d’entreprise.

Dans le cadre du consentement, National a aussi l’obligation de mettre en place et de payer les services d’un contrôleur de la conformité indépendant chargé notamment de surveiller et de faire rapport en ce qui concerne :

  • les plaintes relatives aux indications fausses ou trompeuses et aux pratiques commerciales trompeuses;
  • la conformité de National relativement aux ventes, à la formation, au matériel promotionnel ainsi qu’au processus de vente à domicile;
  • l’implantation du programme de conformité de National.

National a coopéré avec le Bureau tout au long de son enquête.

Par souci de protéger les Canadiens, le Bureau demeure actif dans l’industrie des chauffe-eau en adoptant diverses mesures d’application de la loi afin que les entreprises se conforment à la Loi sur la concurrence. Parmi les mesures récemment adoptées, citons les suivantes :

  • Le Bureau a présenté en 2012 des demandes auprès du Tribunal de la concurrence à l’encontre de Reliance Comfort Limited Partnership (Reliance) et de Direct Energy Marketing Limited (Direct Energy) alléguant qu’elles avaient mis en œuvre des politiques et des procédures de retour de chauffe-eau visant à décourager les consommateurs de retenir les services de concurrents.
  • En vertu du consentement annoncé le 6 novembre 2014, Reliance a payé une SAP de 5 millions de dollars et remboursé une partie des frais d’enquête du Bureau, jusqu’à concurrence de 500 000 $. Reliance devait aussi prendre certaines mesures pour que ses clients puissent plus facilement mettre fin à leur entente de location et retourner leur chauffe-eau à l’entreprise.
  • Après avoir appris qu’EnerCare comptait acheter la division de location de chauffe-eau en Ontario de Direct Energy, le Bureau a obtenu un engagement de la société qui mettrait fin aux politiques et pratiques anticoncurrentielles de Direct Energy une fois la transaction effectuée.
  • Reliance et EnerCare ont collaboré avec le Bureau, mais la procédure judiciaire entamée par ce dernier contre Direct Energy se poursuit devant le Tribunal. Le Bureau demande une ordonnance visant notamment à faire imposer contre l’entreprise une SAP de 15 millions de dollars.
  • Le 17 novembre 2014, le Bureau a donné son feu vert à l’acquisition de National par Reliance, laquelle est assujettie aux modalités du consentement signé par le Bureau et Reliance et annoncé le 6 novembre 2014.

Les faits en bref

  • National, faisant affaire sous le nom National Home Services et Services aux foyers, est une filiale de Just Energy Group inc.
  • Le Bureau a donné son feu vert à l’acquisition de National par Reliance Comfort Limited Partnership le 17 novembre 2014. Le consentement exige que tout éventuel acheteur de National respecte les conditions de l’entente.
  • Le Bureau poursuit son enquête sur de présumées pratiques commerciales trompeuses adoptées par d’autres fournisseurs de chauffe-eau en ce qui concerne la vente à domicile.

Citation

«Les consommateurs méritent à bon droit de connaître la vérité lorsqu’ils choisissent un fournisseur de services pour des biens essentiels, comme les chauffe-eau. Le Bureau est heureux de savoir que cette entente empêchera les consommateurs de se faire tromper par des représentants d’entreprises qui s’identifient faussement afin de réaliser des profits. Ce type de comportement ne sera pas toléré par le Bureau, et celui-ci n’hésitera pas à obliger les responsables à rendre compte de leurs actions. Nos travaux se poursuivent dans ce domaine important.»

John Pecman
Commissaire de la concurrence

Liens connexes


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :