Archivé — Bauer Hockey Corp. et le Bureau de la concurrence clarifient des déclarations inexactes des médias relatives au casque de hockey RE-AKT

Informations archivées

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie à la Norme sur l'accessibilité des sites Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Veuillez nous contacter pour obtenir des publications antérieures ou d'autres formats que ceux disponibles ici.

OTTAWA, le 20 novembre 2014 — La société Bauer Hockey Corp. et le Bureau de la concurrence ont publié les déclarations suivantes afin de clarifier certains renseignements erronés relayés par les médias à propos de la récente entente visant à répondre aux préoccupations du Bureau relatives à certaines indications de rendement contenues dans les publicités de Bauer Hockey Corp. pour le casque de hockey RE-AKT.

Déclaration du Bureau de la concurrence :

« À la suite de déclarations faites par Bauer aux médias, on a pu lire dans certains articles que Bauer avait effectué des essais suffisants et appropriés pour corroborer ses indications de rendement relatives au casque de hockey RE-AKT; certains précisaient même que le casque avait été testé par le centre médical de l’Université de Pittsburgh. Selon d’autres journalistes, les préoccupations du Bureau résultaient d’un malentendu et du fait que les essais menés par Bauer allaient au-delà des actuelles normes de certification des casques de hockey.

Le Bureau tient à préciser que les conclusions auxquelles il est parvenu ne sont pas le fruit d’un malentendu ou de l’absence d’un protocole d’essai normalisé relatif aux chocs générant une force de rotation. En fait, au terme d’une enquête détaillée, le Bureau a conclu que Bauer n’avait pas effectué des essais suffisants et appropriés pour étayer ses indications de rendement au sujet du casque RE-AKT, comme l’exige la Loi sur la concurrence. En particulier, le Bureau a conclu que les essais effectués par Bauer ne permettaient pas d’établir que le casque RE-AKT protégerait les joueurs de hockey contre les chocs générant une force de rotation, et donc contre les commotions cérébrales. En outre, contrairement aux déclarations attribuées à Bauer, le centre médical de l’Université de Pittsburgh n’a effectué ni essai ni étude à propos du casque RE-AKT.

En ce qui concerne la certification du produit ou les normes connexes, le Bureau rappelle aux annonceurs qu’en vertu de la Loi sur la concurrence, toutes les indications de rendement doivent être étayées par des essais préalables suffisants et appropriés. Le fait qu’un produit soit éventuellement certifié pour un usage particulier n’étaye pas nécessairement toutes les indications de rendement qu’un annonceur peut décider de présenter à propos de ce produit. »

Déclaration de Bauer Hockey Corp. :

« Contrairement à certaines informations relayées par les médias récemment, les publicités de Bauer n’affirmaient pas explicitement que le casque RE-AKT ou les autres casques de Bauer offraient une protection contre les commotions cérébrales. Au contraire, les conclusions du Bureau reposaient sur ce qu’il estimait être l’impression générale créée par les publicités de Bauer. En outre, Bauer tient à préciser que, contrairement à certaines informations diffusées dans les médias, aucune décision judiciaire ne l’a obligée à retirer ses publicités. En fait, Bauer et le Bureau de la concurrence ont signé un consentement qui a été enregistré au Tribunal de la concurrence, aux termes duquel Bauer a convenu de prendre certaines mesures pour remédier aux préoccupations du Bureau.

Bauer admet que la conclusion du Bureau reposait sur un examen de la documentation que lui avait fournie l’entreprise sur la question et sur les essais et que cette conclusion n’est pas le fruit d’un malentendu entre Bauer et le Bureau. Même si Bauer travaille en étroite collaboration avec le centre médical de l’Université de Pittsburgh, ce dernier n’a pas effectué d’essais pour l’entreprise sur le casque RE-AKT, contrairement à ce qu’ont affirmé certains médias. Nous tenons à réitérer que les experts affirment que les commotions cérébrales sont principalement imputables à une accélération ou à une décélération cérébrale, et que les éventuels effets protecteurs des casques de hockey contre les commotions cérébrales demeurent indéterminés.

Bien que nous soyons en désaccord avec la conclusion du Bureau voulant que nos essais internes et externes étaient insuffisants, nous tenions à publier cette déclaration afin que nous puissions tourner la page et poursuivre notre objectif d’offrir les meilleurs produits possible au sein de l’industrie. »

Renseignements à l’intention des médias :
Bureau de la concurrence, Relations avec les médias
819-994-5945
ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Tory Mazzola
Directeur général, Communications
Bauer Hockey
Téléphone : 603-430-2111 Media@Bauer.com

Date de modification :