Bauer cesse certaines indications de rendement au sujet de son casque de hockey RE-AKT

Une entente exige que Bauer fasse un don d’équipement d’une valeur de 500 000 $ à un organisme de bienfaisance

Le 13 novembre 2014, Ottawa (Ontario), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd’hui que la société Bauer Hockey (Bauer), un fabricant d’équipement de hockey, a accepté de cesser de donner certaines indications de rendement relatives à son casque de hockey RE-AKT. Conformément aux modalités d’un consentement conclu avec le Bureau, Bauer a aussi accepté de faire don de 500 000 $ en équipement à un organisme de bienfaisance canadien enregistré qui encourage les jeunes à pratiquer des sports.

Les publicités de Bauer pour le casque RE-AKT contenaient des mots, des images et des séquences vidéo qui, selon l’enquête du Bureau, donnaient l’impression que le produit offrait aux joueurs de hockey une protection contre les commotions cérébrales causées par les chocs générant une force de rotation. Même si Bauer avait effectué des épreuves sur le casque avant de donner ces indications, le Bureau a conclu que les épreuves n’étaient ni suffisantes ni appropriées pour corroborer les indications de marketing.

Par conséquent, pour résoudre la question, Bauer a conclu un consentement avec le Bureau, selon lequel l’entreprise doit :

  • faire don d’équipement d’une valeur de 500 000 $ à un organisme de bienfaisance qui encourage les jeunes à pratiquer des sports;
  • supprimer ou modifier les indications de rendement restantes de tout le matériel de marketing lié au casque RE-AKT, ce qui comprend les emballages et les publicités en ligne;
  • mettre en œuvre un programme de conformité d’entreprise amélioré et prendre des mesures pour s’assurer que les détaillants ne donnent pas les indications de rendement;
  • assumer une partie des frais d’enquête du Bureau à raison de 40 000 $.

Dans la mesure du possible, le Bureau préfère résoudre les affaires sans avoir recours à des poursuites coûteuses. Dans le cas présent, Bauer a coopéré pleinement à l’enquête du Bureau. Le Bureau continuera de surveiller le marché pour relever tout cas d’indications de rendement non fondées.

Les faits en bref

  • Les normes actuellement en vigueur relatives aux épreuves sur les casques de hockey visent à protéger les joueurs des traumatismes crâniens graves, comme des fractures du crâne, et non des commotions cérébrales.
  • La science qui étudie les commotions cérébrales chez les sportifs est encore très récente et le rôle que tout casque de hockey peut jouer pour protéger des joueurs des commotions cérébrales reste indéterminé.
  • L’équipement de protection n’est qu’un des nombreux facteurs ayant un lien avec les commotions cérébrales. Parmi les autres facteurs, mentionnons l’âge, le poids et la force du joueur de même que le point d’impact et le fait que le choc a été anticipé ou non.

Citation

« Le Bureau prend très au sérieux les indications données au public au sujet d’indications de rendement qui ne sont pas fondées sur des épreuves suffisantes et appropriées effectuées au préalable, surtout quand elles concernent la santé et la sécurité des consommateurs. Je suis certain que l’entente conclue fera en sorte que les indications de rendement seront corrigées, et je suis heureux de voir que certains enfants défavorisés auront plus de possibilités de pratiquer des sports. »

Matthew Boswell
Sous-commissaire principal de la concurrence

Lien connexe

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :