Archivé — JYSK Canada procède à un rappel des couettes en duvet à la demande du Bureau de la concurrence

Informations archivées

L'information archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie à la Norme sur l'accessibilité des sites Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Veuillez nous contacter pour obtenir des publications antérieures ou d'autres formats que ceux disponibles ici.

Le 1er mai 2014, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

À la suite d’inspections menées par le Bureau de la concurrence, le détaillant d’articles pour la maison JYSK Canada a retiré de ses magasins deux marques de couettes en raison de l’étiquetage trompeur du contenu en duvet des couettes.

Des essais indépendants réalisés en laboratoire pour le Bureau sur des couettes de JYSK Canada, soit les couettes en duvet Classic et les couettes en duvet d’oie Cascade, pour ce qui est du contenu en « duvet » et de « l’espèce d’oiseau », ont révélé qu’elles ne répondaient pas aux exigences relatives au pourcentage de duvet minimum énoncées dans le Règlement sur l’étiquetage et l’annonce des textiles pour être commercialisées comme étant des produits de « duvet » ou de « duvet d’oie ». Le Bureau a mené des inspections dans quatre magasins JYSK Canada à l’échelle du pays.

JYSK Canada a retiré ces couettes du marché et en a cessé la vente, et a également diffusé un avis de rappel dans ses magasins, dans ses circulaires et dans son site Web. Les clients qui ont acheté une couette en duvet Classic ou une couette en duvet d’oie Cascade après le 1er janvier 2010 pourront la retourner afin d’obtenir un remboursement complet.

Dans le cadre de ses inspections, le Bureau a également cerné d’autres articles textiles et produits préemballés portant des renseignements inadéquats ou incomplets, notamment des articles de salle de bain, de literie, de décoration et de cuisine. JYSK Canada répond actuellement à toutes les préoccupations cernées par le Bureau afin de satisfaire aux exigences de la Loi sur l’étiquetage des textiles, de la Loi sur l’emballage et l’étiquetage des produits de consommation et des règlements connexes.

Citation

« L’étiquetage inexact des produits nuit à la capacité des consommateurs de prendre des décisions d’achat éclairées. Dans ce cas-ci, des mesures ont rapidement été prises pour corriger la situation. À l’avenir, le Bureau continuera de promouvoir la conformité par les détaillants de l’industrie pour veiller à ce que les consommateurs profitent d’un étiquetage exact sur le marché. »

John Pecman, commissaire de la concurrence

Liens connexes

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :