Le Bureau de la concurrence obtient un consentement relativement à l’entente Loblaw/Shoppers

Le consentement nécessite la vente de certains magasins et des restrictions comportementales

Le 21 mars 2014, OTTAWA (Ontario), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd’hui qu’il a signé un consentement avec Les Compagnies Loblaw limitée (Loblaw) pour remédier aux préoccupations relatives à la concurrence en lien avec le projet d’acquisition de Shoppers Drug Mart Corporation (Shoppers). Le consentement prévoit la vente à un exploitant indépendant de 18 magasins de détail et de 9 pharmacies en magasin. Il prévoit aussi certaines restrictions comportementales quant aux programmes et accords de Loblaw établis avec ses fournisseurs.

Le consentement déposé aujourd’hui auprès du Tribunal de la concurrence intervient à la suite d’un examen exhaustif de la transaction proposée au cours duquel le Bureau a conclu que l’acquisition de Shoppers par Loblaw aurait vraisemblablement pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence dans la vente au détail de produits pharmaceutiques et de produits couramment vendus en pharmacie au Canada, et en ce qui a trait à certains programmes et accords de Loblaw établis avec ses fournisseurs.

Par l’entremise de l’analyse de la fusion proposée, le Bureau a été informé de certains comportements de Loblaw visant ses fournisseurs qui pourraient susciter des préoccupations à l’égard de la Loi sur la concurrence. Le Bureau a déterminé qu’en l’absence de restrictions visant certains programmes et accords de Loblaw, la transaction proposée entraînerait probablement une hausse des prix de gros payés par d’autres détaillants aux fournisseurs et, dans certaines circonstances, une hausse des prix de détail pour le consommateur.

Afin de remédier aux préoccupations résultant de la fusion, le consentement prévoit certaines restrictions comportementales visant certains programmes et accords de Loblaw quant à l’approvisionnement en produits destinés à la vente au détail, restrictions s’appliquant pendant cinq ans à compter de la date de conclusion de la transaction proposée. Toutefois, le Bureau poursuivra ses investigations sur les programmes, accords et comportements de Loblaw relativement à ses stratégies de prix et ses programmes à l’égard de ses fournisseurs qui font mention des prix des concurrents.

Le Bureau a déterminé que, sans ce consentement, l’acquisition de Shoppers par Loblaw aurait vraisemblablement eu pour effet de faire augmenter les prix ainsi que diminuer les services, le choix de produits et l’innovation.

Les faits en bref

  • La transaction proposée associerait Loblaw, la plus grosse chaîne d’épiceries au Canada, avec Shoppers, la plus grosse chaîne de pharmacies au Canada. Une fois fusionné, le nouveau détaillant exploiterait quelque 2 738 magasins et 1 824 pharmacies à l’échelle du pays.
  • Au Canada, le Bureau examine les fusions en vertu de la Loi sur la concurrence afin qu’elles n’aient pas pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence.
  • Le processus d’examen d’une fusion comprend la collecte de renseignements et la consultation d’un large éventail d’acteurs de l’industrie, notamment les parties qui fusionnent, des fournisseurs, des concurrents, des clients et des spécialistes.

Citation

« Ce consentement remédie aux répercussions de la fusion les plus nuisibles afin que les consommateurs continuent de profiter de prix concurrentiels pour ce qui est de la vente au détail de produits pharmaceutiques au Canada. Le Bureau poursuivra ses investigations au sujet des programmes de Loblaw à l’égard de ses fournisseurs afin que les Canadiens jouissent d’une concurrence vigoureuse. »

John Pecman, commissaire de la concurrence

Renseignements connexes

Lien connexe

Contacts


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Date de modification :