Le Bureau de la concurrence obtient des mesures correctives relativement à la vente à Agrium d’un secteur d’activité lié aux produits agricoles

OTTAWA, le 5 septembre 2013 — Le Bureau de la concurrence a annoncé aujourd’hui qu’il a obtenu le consentement d’Agrium Inc. en vue de remédier aux préoccupations en matière de concurrence suscitées par la proposition d’Agrium d’acquérir auprès de Glencore International plc la majeure partie du secteur du commerce au détail de Viterra Inc. lié aux produits agricoles.

Ce consentement fait suite à un examen de la transaction proposée, au terme duquel le Bureau a conclu que la transaction aurait vraisemblablement pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence dans le commerce au détail de l’ammoniac anhydre et de l’urée auprès des agriculteurs de certains secteurs de l’Alberta et de la Saskatchewan. Selon les modalités de ce consentement, Agrium devra se départir de sept magasins de détail et de neuf centres de production d’ammoniac anhydre. Agrium devra également fournir de l’ammoniac anhydre à tout acquéreur des éléments d’actif cédés pour une période maximale de quatre ans à des prix ne dépassant pas ceux pratiqués dans ses points de vente au détail en Alberta et en Saskatchewan.

« Je salue la coopération des parties tout au long de l’examen de cette fusion et les félicite de ce consentement qui préservera la concurrence dans le commerce au détail de l’ammoniac anhydre et de l’urée en Alberta et en Saskatchewan, a affirmé John Pecman, commissaire de la concurrence. Le Bureau a à cœur de veiller à ce que la population canadienne bénéficie de prix concurrentiels et de choix dans les produits. »

Au Canada, le Bureau examine les fusions en vertu de la Loi sur la concurrence afin de veiller à ce qu’elles n’aient pas pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence. Le processus d’examen des fusions nécessite une collecte de renseignements auprès d’une grande variété d’intervenants de l’industrie ainsi que la tenue d’entrevues avec ceux-ci, notamment avec les parties, les fournisseurs, les concurrents, les clients et les spécialistes du secteur d’activité.

Veuillez consulter l’énoncé de position pour obtenir des précisions sur l’examen effectué par le Bureau dans ce dossier, notamment sur les magasins de détail et les centres de production d’ammoniac anhydre et d’urée dont Agrium doit se départir.

Dès qu’il aura enregistré le consentement, le Tribunal de la concurrence le publiera sur son site Web.

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Renseignements à l'intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819‑994‑5945
Courriel : ic.media‑cb‑bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819‑997‑4282
Sans frais : 1‑800‑348‑5358
ATS (malentendants) : 1‑866‑694‑8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte
Restez branchés

Date de modification :